Pour toute demande spéciale, contactez-nous
Expédition dans le monde entier, assurances et frais de douane inclues
Expédition dans le monde entier, assurances et frais de douane inclues

TAVOLO NOBODY’S PERFECT, GAETANO PESCE (2002)

Référence :


28.000,00 TTCImposition sur la marge selon l’article 297-A du CGI

Table de salle à manger modulaire de Gaetano Pesce, collection Nobody’s Perfect éditée par Zerodisegno en 2002. Cette table est proposée avec une nappe en résine souple représentant les mains de l’artiste et un jeu complet d’accessoires adaptés à la grille du plateau.

Longueur : 195 cm

Hauteur : 74 cm

Largeur : 94 cm

Poids : 25 kg

Disponible
Paiement sécurisé
Frais de livraison

Année d’édition : 2002

Origine : Italie

Matériaux : Résine polyurethane souple

État : Très bon état, cette table n’a jamais été utilisée de façon régulière.

Inspiration : Rare et exceptionnelle table de salle à manger de Gaetano Pesce Nobody’s Perfect pour l’éditeur Zerodisegno. Les pieds tubulaires en résine soutiennent un solide plateau en résine en forme de grille avec une “nappe” en résine réalisée avec les empreintes de mains de l’artiste. La table est également fournie avec un lot de 8 sets individuels, 2 portes bouteilles, 2 bougeoirs et de dessous de plat originaux adaptées à la grille de la table. Une œuvre d’art fonctionnelle hors normes. Un excellent exemple de conception radicale post-moderne.

Designer : Gaetano Pesce est un architecte italien qui, au début des années 1960, s’est rebellé contre la perfection industrielle du modernisme en concevant de nouveaux meubles et objets dont la forme était à la fois expressive et excentrique, plus artistiques que fonctionnels. Né en 1939 à La Spezia, Gaetano Pesce a étudié l’architecture à Venise pour ensuite explorer les matériaux et technologies innovants pour créer des objets et des bâtiments uniques, jamais imaginés auparavant afin de se différencier de la production de masse et que chaque œuvre fabriquée puisse être distincte. Le designer italien confère à l’imperfection une nouvelle valeur esthétique. Si jusqu’à présent, on a exigé de l’artisan qu’il exécute un modèle au plus proche du dessin donné par le créateur, Gaetano Pesce, lui, prend le contre-pied de cette position. L’artisan s’approprie la création du designer en l’interprétant, de même que l’usager s‘approprie une pièce unique en la choisissant parmi d’autres du même modèle. En 1975, puis en 2002 le Musée des Arts Décoratifs de Paris consacrait à Gaetano Pesce deux importantes expositions en collaboration avec le Centre Beaubourg.

Collection “Nobody’s perfect” : Dès les années 70, Gaetano Pesce développe un processus de création qui laisse place à l’aléatoire, permettant ainsi la fabrication de pièces uniques au sein de productions en séries. En 2001, il collabore avec l’éditeur Zerodisegno pour réaliser une collection de meubles en résine : buffets, étagères, chaises, fauteuils et tables. L’artisan mixe couleurs et résine, coule la ou les pâtes obtenues dans le moule, et à l’aide d’une spatule, uniformise l’épaisseur de la résine. Parfois, il y mêle des arômes, choisis au grès des saisons. De son geste naît une forme qui n’est jamais tout à fait la même. En résultent des silhouettes anthropomorphes, plus ou moins transparentes selon la coloration, qui prennent la forme de chaises, de fauteuils, d’étagères…  Pour Gaetano Pesce, il n’est pas nécessaire de fabriquer des structures rigides. Le meuble peut être souple et transparent, même si cela doit dérouter l’usager.