Pour toute demande spéciale, contactez-nous
Expédition dans le monde entier, assurances et frais de douane inclues
Expédition dans le monde entier, assurances et frais de douane inclues

SCARABÉE DE COEUR, AMULETTE D’ÉGYPTE MONTÉE EN PENDENTIF

Référence :



Scarabée de cœur monté en pendentif sur un collier en or. Cette amulette égyptienne en schiste noir sculpté datant du Nouvel Empire est un symbole de vie éternelle. Un véritable bijou de créateur signé Gabriela Sismann.

Longueur : 3 cm

Hauteur : 7 cm

Largeur : 4.2 cm

Poids : 0.8 kg

Disponible sur commande


    Disponible
    Paiement sécurisé
    Frais de livraison

    Catégorie : Bijoux de créateur

    Artiste : Gabriela Sismann

    Origine : Egypte, Nouvel Empire

    Dans la vie comme dans la mort, les Égyptiens cherchaient à s’attirer les faveurs des dieux. Symbole de vie éternelle, le scarabée de cœur est une amulette qui avaient une place bien précise sur le corps du défunt, soit au niveau du sternum, cousu aux bandelettes, soit directement à l’intérieur de la cage thoracique, entre les septième et huitième côtes.

    Matériaux : Schiste Noir

    Montage : Monture en or avec bélière en or sur torque moderne souple en argent doré

    Dimensions : Hauteur : 7 cm – Largeur :  4,2 cm

    Garantie : Vendue avec certificat d’authenticité

    Bibliographie et dossier sur demande

    Vous aimerez peut-être aussi…

     Photographie ©Carla Van de Puttelaar

    Gabriela Sismann
    France

    Historienne de l’art spécialisée dans la sculpture de la Renaissance, marchande d’art reconnue plus de 25 ans, Gabriela Sismann a toujours collectionné les pièces d’orfèvrerie anciennes. Depuis quelque temps, elle détourne des broches, plaques et plaquettes en argent, dorées, en vermeil et or, pour réaliser des bijoux. Ces pièces uniques, choisies avec rigueur et une connaissance aiguë de leur histoire, sont ainsi revisitées pour devenir de véritables ornements modernes. D’abord imaginées pour son plaisir personnel, les bijoux d’artiste signés Gabriela Sismann pourront désormais être portés par tous.
    Photographie ©Carla Van de Puttelaar