Laurent Laporte

Laurent Laporte, photographe, s’intéresse à une nouvelle forme, plus abstraite. C’est lors d’une traversée à la voile entre l’Italie et l’Espagne qu’il se rend compte du parallèle possible entre les reflets de la lumière sur l’eau et les constellations d’étoiles.
A travers l’esthétique envoûtante de la conquête spatiale, fantasme de l’humanité, Laurent Laporte explore ici un des thèmes essentiels de la photographie, celui de la vérité et du mensonge. Quel est le plus important ? La représentation exacte ou bien celle que nous nous sommes toujours imaginé ?
Les étoiles, si on peut les admirer tous les soirs, restent pour la plupart un territoire inconnu. Dans ses photos d’astronomie factices, le photographe exploite cette notion d’inconnu qui laisse la liberté au spectateur de pouvoir se projeter plus facilement où il le souhaite. Une tentative peut-être de réveiller notre âme d’enfant, au temps où l’imaginaire primait toujours sur la vérité.